Séminaire Paysages

De « montagne défaite » au « collectif glacier »
refonder la perception de la haute montagne alpine

Jeudi 5 mars 2020,  Chambéry, Musée des Beaux-art (Place du Palais de Justice), salle Garriod, 14h-17h.

Olivier de Sépibus, photographe, plasticien.

Entrée libre, soyez les bienvenus !

contact: dominique.pety@univ-smb.fr

« Mon travail sur la montagne s’inscrit dans un contexte de fonte des glaciers alpins, de dégèle du permafrost, fragilisant les parois rocheuses, provocant éboulements et avalanches de pierres. Le paysage change rapidement en haute altitude suscitant des inquiétudes sur la stabilité du terrain et remettant en cause les pratiques sportives et contemplatives, aujourd’hui de masse.

Mon propos est de «dé-situer», «déterritorialiser» les montagnes, les sortir de rapports fétichistes, de conquêtes pour explorer d’autres voies non balisées, dans le chaos ambiant.

Mon travail sur la haute montagne alpine est protéiforme. D’abord photographique, avec montagne défaite, une nouvelle direction a été prise avec les cartes dessinées de hyper-montagne. Photographies et dessins sont des façons d’explorer à nouveaux frais ce territoire de la haute montagne alpine.

J’ouvre maintenant de nouveaux champs de création avec le Collectif Glacier expérimentant l’œuvre par le groupe.
L’enjeu de ce collectif est de faire une résidence de création rassemblant artistes, scientifiques, chercheuses/rs, alpinistes, accompagnatrices/teurs moyennes montagnes, passionnées/és, concernées/és entre le mercredi 10 sept et le dimanche 16 sept 2020. Le but est de réaliser une performance durant laquelle nous déclarerons les glaciers « sujets de droit ». Le lieu est encore à définir, bien qu’il y en ait un ressentis, à suivre … »

Durant ces 3 heurs de séminaire, après un temps de présentation de mon travail, nous explorerons comment il nous ait possible d’ouvrir un chemin vers la reconnaissance des glaciers, entité naturelle, comme « sujet de droit ». Il s’ensuivra une discussion avec les personnes présentes : chercheuses/rs, géographes, professeurs de droits, artistes, étudiants, …

Séminaire organisé par l’équipe Humanités environnementales du LLSETI, en coordination avec le Centre de recherche en Droit Antoine Favre, le laboratoire EDYTEM, et le projet Interreg Alcotra FEAST.

Olivier de Sépibus

Olivier de Sépibus ©

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *